Col.fra
Accueil du site > 1- Articles > 50- Nossi-Bé > 1889-07-25 : Arrêté transformant les timbres-poste de 10, 20 et 30 centimes (...)

1889-07-25 : Arrêté transformant les timbres-poste de 10, 20 et 30 centimes en timbres de 5, 15 et 25 centimes.

mardi 31 décembre 2013, par sbuchfr

Arrêté transformant les timbres-poste de 10, 20 et 30 centimes en timbres de 5, 15 et 25 centimes. [1]

Arrêté

Nous, Administrateur Principal de Nossi-Bé,

Vu l’article 51 de l’ordonnance organique du 7 septembre 1840 ;

Vu notre arrêté en date du 5 juin 1889 autorisant la transformation des timbres-poste de 0f.10, de 0f.20 et de 0f.40 en timbres de 0f.05 et de 0f.25 ;

Vu la note qui nous a été fournie par le Receveur des Postes relativement à l’approvisionnement des timbres existant en ce moment au bureau de Nossi-Bé ;

Considérant que les figurines de 0f.40 sont complètement épuisées, et qu’il y a lieu de transformer les timbres-poste de 0f.30 ; de 0f.20 et de 0f.10 en timbres de 0f.25 ; de 0f.15 et de 0f.05, de façon à n’apporter aucune entrave dans l’expédition des correspondances pour l’extérieur de la Colonie ;

Vu l’urgence ;

Avons arrêté et arrêtons :

Article premier. - Le receveur de la poste est autorisé jusqu’à réception dans la Colonie des timbres-poste demandés, à se servir du timbre PP (port payé) pour toutes les correspondances circulant dans l’intérieur de la Colonie de Nossi-Bé.

Art. 2. - Une commission composée de MM. 

Le Chef des bureaux de l’Intérieur, président ;

Le Chef du Secrétariat de l’Administration ;

Le receveur de la Poste.

Est chargé de suivre la transformation à apporter aux timbres-poste de 0f.30, de 0f.20 et de 0f.10 au fur et à mesure des besoins du service, dans les mêmes conditions prévues par l’arrêté du 5 juin dernier sus-visé.

Art. 3. - Le présent arrêté sera enregistré, communiqué partout où besoin sera, inséré au Moniteur et Bulletin Officiels de la Colonie, et notifié à M. le Receveur de la Poste.

Hell-Ville, le 25 juillet 1889.

Joseph François.

Nota :

Si l’on en croit Erard Le Roy d’Etiolles [2], le tirage serait de

60 timbres de 10c., surchargés 5c.

300 timbres de 20c., surchargés 15c.

250 timbres de 30c., surchargés 25c.

815 timbres de 40c., surchargés 25c.

Sachant que le 5c sur 10c. faisait aussi l’objet du premier arrêté du 5/06/1889.

Que le 40c. existait en deux types et que l’arrêté du 25/07/1889 le donnait comme épuisé.

Il existe une erreur 15 sur 30c

Les dates connues sont :

Timbre support Surcharge Date Commentaires
20c Alphée Dubois 15c Grands chiffres 30 Septembre 1889 Très tardif !
30c Alphée Dubois 25c Grands chiffres 28 Juillet 1889
30c Alphée Dubois 25c Grands chiffres 30 Juillet 1889
30c Alphée Dubois 25c Grands chiffres 3 ? Juillet 1889

Le cachet du 20 octobre 1889 est probablement un faux du fait du millésime 89 très différent de celui des timbres situés aux bonnes dates. Et ce, malgré la signature sur le support papier

Notes

[1] Le Timbre-Poste n°326, février 1890

[2] Le Timbre-Poste n°322, Octobre 1889

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0