Col.fra
Accueil du site > 1- Articles > 50- Réunion > 1891-06-28 - Arrêté relatif au remplacement des timbres courants par les même (...)

1891-06-28 - Arrêté relatif au remplacement des timbres courants par les même type avec la surcharge diagonale Réunion et à la transformation de timbres de 0,20 en timbres de 0,02 et 0,15

dimanche 24 avril 2016, par sbuchfr

Arrêté relatif au remplacement des timbres courants par les mêmes types avec la surcharge diagonale Réunion et à la transformation de timbres de 0,20 en timbres de 0,02 et 0,15. [1]

Article premier — A partir du quinze juillet prochain, les timbres-poste actuellement en usage dans la Colonie cesseront d’y avoir cours, et seront retirés de la circulation pour être remplacés par des timbres-poste aux mêmes types, et portant en diagonale le mot "Réunion" — imprimé en noir.

Art. 2. — Un délai d’un mois, à partir de cette époque, est accordé aux détenteurs de timbres actuels pour en faire l’échange dans tous les bureaux de poste.

Art. 3. — Indépendamment des timbres mentionnés en l’article 1er, le service des postes est autorisé à mettre en circulation 200,000 timbres-poste surchargés pour les catégories suivantes dont l’approvisionnement est devenu insuffisant :

100,000 de 0.02 cent.

100,000 de 0.15 cent.

La surcharge se fera sur le timbre de 0.20 centimes. Déesse, dentelés, brique sur vert dont l’approvisionnement excède les besoins de la Colonie.

Art. 4. — Le chiffre représentant la nouvelle valeur sera frappé en noir sur la valeur primitive.

Les timbres à transformer seront remis par M. le trésorier payeur à une commission composée de :

M. le chef du service des postes ou son délégué ;

Un chef de bureau de la direction de l’intérieur ou son représentant ;

Le receveur comptable des postes.

Cette commission sera chargée de suivre les opérations de la transformation des timbres-poste.

Elle dressera procès-verbal de son opération pour la décharge du trésorier payeur et la prise en charge par le receveur comptable des timbres transformés.

Art. 6. — Les timbres-poste retirés de la circulation seront réintégrés au Trésor, s’ils sont en feuilles entières. Ils seront incinérés dans le cas contraire.

Art. 7. — Le Directeur de l’Intérieur est chargé de l’exécution du présent arrêté qui sera inséré au Journal et au Bulletin officiel de la Colonie.

Saint-Denis, le 28juin 1891.

Lougnon.

Notes

[1] Le Timbre-Poste n°346, Octobre 1891

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0